Vous pouvez nous contacter sur
  • slider-image
  • slider-image
  • slider-image
Flash news

ACTUALITE

Ituri : les commerçants insensibles aux journées ville morte décrétées par le G5, les activités socio-économiques tournent à 100%

Publié le

à

Photo: Shutterstock

En dépit de l'appel des communautés Hema, Mambisa, Nyali-Kilo, Ndo-Okebo et Alur à L4observance impérative de quinze jours sans activités socio-économiques et à l'incivisme fiscal à partir de ce vendredi 13 mai 2022, une manière d'exercer la pression sur le gouvernement central de la République Démocratique du Congo pour accélérer le processus de la paix dans la région, les opérateurs économiques parmi lesquels les importateurs et exportateurs des produits agricoles et manufacturés, se sont décidés à l'unanimité de boycotter cette prise de position du G5.

 

Des sources proches de la fédération des entreprises du Congo (FEC) chambre de commerce de Bunia, pendant ce moment crucial il s'avère indispensable de travailler comme d'habitude malgré que, le poid de l'insécurité pèse encore sur la province de l'Ituri sous état de siège depuis l'année dernière.

 

Puisqu'en majorité, la population civile vit au taux du jour et dont par conséquent, respecter cette mesure serait une autre solution suicidaire.  Voir même, une opportunité de jouer aux des groupes armés locaux et étrangers qui déstabilisent la zone alors que, les opérations militaires sont en cours d'exécution pour mettre un terme définitif aux massacres collectifs.

 

Pour le maire policier de la ville cuprifère de Bunia, le commissaire supérieur principal Cabuine Wa-Mihigo John, les assujettis à cette mesure insurrectionnelle seront cette-fois soumis à la rigueur de la loi, au regard de la vitalité de la paisible population qui s'articule au quotidien.

 

Pendant ce temps, à Bunia tout comme dans les agglomérations périphériques sensiblement affectées par les massacres dans la province de l'Ituri, les boutiques, magasins, pharmacies, secrétariat informatiques, quincailleries et services station fonctionnent sans aucune perturbation majeure sur fond de l'appel du G5.

 

Dans certains points chauds l'on note la présence des agents de sécurité en tenue civile qui surveillent la mobilité du trafic dans le but primordial de prévenir, à toute éventualité du désagrément sur la liberté publique.

 

 

Paul Zaïdi

Nous sommes engagés pour la diffusion d'une information de qualité qui contribue au développement de la communauté congolaise

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
2 975 3771 30640 315773 3