Vous pouvez nous contacter sur
Flash news

ACTUALITE

Butembo : 5 policiers tués, 3 Jeeps de la Police incendiées ainsi que 8 armes récupérées par la population.

Publié le

à

Photo: Shutterstock

À deux jours de la fin de cette semaine en cours, la ville commerciale de Butembo au Nord-Kivu s'est réveillée avec une allure désastreuse, quelques jeunes possédant des identités douteuses se sont décidés de barricader plusieurs artères prioritaires.

 

Ces manifestants insensibles au maintien de l'ordre intimé par les services de défense et de l'ordre, ont incendié le bureau de la Police nationale Congolaise (PNC) de Kangote et une jeep des services de sécurité a été complètement incendiée par certains pyromanes dans le fil indien des manifestants.

 

Toutefois, l'armée dresse un bilan provisoire de 5 policiers tués, 3 Jeeps de la Police incendiées ainsi que 8 armes récupérées par la population.

 

Dans toutes ces actions vertigineuses, aucun leaders de la synergie des groupes de pression et des mouvements citoyens n'est pas encore exprimé jusque-là cependant, certaines opinions révèlent que la couche juvénile de cette partie potentielle du Nord-Kivu, exige la substitution imminente du porte-parole des FARDC dans opérations Sokola1 le capitain Antony Mwalushayi, relativement à ces propos tenus dans l'une des émissions de radio okapi (du système des Nations-Unies), quelques heures après l'évasion carcérale à la prison centrale de Kakwangura où près de 800 détenus s'étaient complètement évadés.

 

Pendant ce temps, le trafic sur le tronçon Beni-Butembo est finalement suspendu de manière temporaire, en attendant le rétablissement de l'ordre public. En ville de Butembo l'on signale des blessés par arme à feu dont les civils et quelques policiers. Une situation qui engendre tout de même la paralysie des opérations socioéconomiques.

 

 

PAUL ZAÏDI

Nous sommes engagés pour la diffusion d'une information de qualité qui contribue au développement de la communauté congolaise