Vous pouvez nous contacter sur
Flash news

ACTUALITE

Beni : une altercation entre les ecogardes de l'ICCN et les populations riveraines du parc de Virunga cause un mort.

Publié le

à

Photo: Shutterstock

Un cultivateur a été tué et un autre grièvement blessé par les éco-gardes de l'institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), dans les champs localisé au quartier Congo-ya-sika, ce mercredi 21 septembre 2022 à Kasindi.

 

Le fait s'est déroulé  mercredi 21 septembre 2022 à 13heures 27 minutes, lorsqu'une sizaine des éco-gardes en patrouille diurne voulait appréhender quelques personnes qui étaient en train de sarcler les haricots dans leurs champs supposés hors la limite provisoire, préalablement établie par une délégation institutionnelle de la République Démocratique du Congo.

 

Une information confirmée par M. Kambale Sivavuhirwa Barthélémy fonctionnaire délégué du gouverneur militaire. Et pour le chef du quartier Congo-ya-sika à l'intérim M. Muke Lambert, cet acte est inacceptable. Pour lui, la population ne doit pas continuer à violer intentionnellement les dispositions foncières de ce patrimoine mondial.

 

En réaction, M. Merdi Baraka communicateurs  de l'ICCN axe nord de Mutshora, note une extrême manipulation des envahisseurs qui avait tendance à voler l'arme du chef d'équipe des éco-gardes. Une situation selon lui, à la base de ce drame surtout lorsque ces derniers étaient en pleine légitime défense.

 

De son côté, le député provincial du Nord-Kivu actuellement en sursis Muhindo Magezi Celce élu du territoire de Beni estime que, la persistance du conflit foncier entre l'ICCN et les communautés riveraines du quartier Congo-ya-sika résulte d'une léthargie en outrance, des parlementaires de la République Démocratique du Congo qui se contentent de la limite provisoire érigée depuis 2013 semant ainsi de manière intentionnelle, une crise de confiance et une allure insupportable entre les deux parties prenantes.

 

Pour cet acteur politique, le dialogue est la seule piste de solution qui nécessite d'être envisagée dans la marge de trouver un consensus pacifique.

 

Rappelons ici que, ça fait exactement près de 3 mois que le Directeur provincial du parc national des Virunga PNVI, avait fustigé dans un communiqué de presse l'envahissement de ce patrimoine mondial au niveau de la cité frontalière de Kasindi précisément, dans le quartier Congo-ya-sika. Il avait tout de même appelé les citoyens congolais à la retenue.

 

 

PAUL ZAÏDI

 

 

Nous sommes engagés pour la diffusion d'une information de qualité qui contribue au développement de la communauté congolaise