Vous pouvez nous contacter sur
Flash news

ACTUALITE

Processus électoral : Après Martin Fayulu, la Commission d’Intégrité et de la Médiation Electorale (CIME) échange les responsables du parti d’Adolphe Muzito

Publié le

à

Photo: Shutterstock

Le devoir des bons offices que se sont assignés les membres de la commission d’intégrité et de la médiation électorale (CIME) poursuit son bonhomme de chemin. Après la CENI, la Dynamique Progressiste Révolutionnaire de l’Opposition de Constant Mutamba, l’Ecidé de Martin Fayulu, les confessions religieuses sont allées échanger avec les responsables du parti politique nouvel élan d’Adolphe Muzito mercredi 21 septembre 2022.

 

L’évolution du processus électoral et la situation sécuritaire du pays  ont fait l’objet de cette rencontre entre les cadres du parti de l’ancien premier ministre Adolphe Muzito et les membres de la CIME.

 

« C’est le rôle de l’église de pouvoir s’enquérir des avis des hommes politiques concernant les élections à venir, en prévention de tout ce qui arrive comme conflits dans notre pays » a dit Dodo Kamba, chef de la délégation de la CIME.

 

Et de poursuivre :

 

 « Jusqu’ici nous restons optimistes et croyons que personne n’arrivera à déchirer ce peuple. Nous sommes destinés à vivre ensemble jusqu’à ce qu’il y aura la fin du temps » a-t-il conclu

 

Le secrétaire général du parti politique Nouvel  Élan estime par ailleurs que cette démarche des pères des églises est une chose à encourager, au regard du processus électoral en République Démocratique du Congo qui semble être piétiné. 

 

« Le plus important dans cette démarche, ce que les hommes d’église étant que clergés, se sont mis à leur place pour essayer d’écouter (…) toutes les parties prenantes de manière à proposer une solution de paix, pour que nous poussions parler les mêmes langages, parce qu’au-delà de tout, il s’agit du Congo. Le Congo est pour nous comme une mère, et une mère on la protège, on ne l’expose pas » a indiqué le SG du parti nouvel élan Blanchard Mongomba

 

Pour rappel, la commission électorale nationale indépendante (CENI) a déjà  réceptionné le premier lot de kits d’identification et d’enrôlement des électeurs, prévu dans les tout prochains jours.

 

Godelive Elalo

Nous sommes engagés pour la diffusion d'une information de qualité qui contribue au développement de la communauté congolaise