Vous pouvez nous contacter sur

ACTUALITE

SNEL SA : l’ancien Directeur Général Jean Bosco Kayombo porté disparu, 5 directeurs aux arrêts pour des fautes lourdes de gestion

Publié le

à

Photo: Shutterstock

La Direction Générale de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) est dans la tourmente depuis les récentes nominations faites par le Président de la République Félix Tshisekedi. Cette tourmente est consécutive à l'arrestation de plus de 5 directeurs et la fuite enregistrée du directeur général, Jean Bosco Kayombo qui demeure introuvable jusque-là.

 

 

En effet, plusieurs sources parlent des dossiers sales dans lesquels sont trempés les anciens dirigeants de cette entreprise publique et 5 d’entre eux sont aux arrêts pour faute lourde de gestion.

 


Il s’agit du directeur financier Justin Muteba, du Directeur de transport qui gère la facturation de tous les miniers Thierry Kapesa, du responsable de la Task force Charlotte kiseme, du directeur des Marchés Pierrot Mwemena, le Chef de la cellule de Passation des marchés au cabinet du DG Ilunga Julien, serait quant à lui en fuite au canada, et l’ancien Dg recherché par les services de sécurité 

 

Il leur est reproché d’avoir orchestré au sein de cette entreprise de l’Etat plusieurs forfaitures dont la perception mensuelle et annuelle indue de plusieurs millions de dollars, en recourant à des fournisseurs inconnus, des sociétés domiciliées au Congo Brazzaville, des prestataires de service qui n’en sont que des prête-noms. 


Plusieurs compensations des recettes de la SNEL avec des marchés surfacturés, plusieurs livraisons fictives de faux marchés en province, plus particulièrement au grand Katanga et au Kongo central.

 

 

Une société sous-traitante du TRADE POWER  par exemple, serait une entreprise du directeur général  recherché et actuellement en cavale, associé à d’autres personnes ayant comme contrat l’importation du courant de Brazzaville et le revendre aux miniers pour un cout mensuel d’environ 5 millions de dollar Américain. Aux dernières nouvelles, la  société n’achète plus l’énergie de Brazza mais puise  50 mégawatts de la SNEL avec la complicité des responsables et le revend sans que l’Etat n’en soit bénéficiaire

 

 

 

Le dossier relatif aux soins des agents et leurs familles, Monsieur Jean Bosco Kayombo en complicité avec un responsable du département médical  de la SNEL, aurait accordé à une  société un contrat annuel  de 8 millions usd alors qu’en réalité la société dépenserait 3 millions par an. Et cette société devrait livrer les ambulances pour un  montant d’environ 15 millions de rand (Monnaie sud-africaine), sommes déjà payé il y a 18 mois.

 

 

Le dossier relatif au  prépaiement, le marché a été attribué à la société blue énergie qui a écrasé les créances de la snel et placé les prépaiements avec mas trading et connect trading sans traçabilité à la SNEL

 

 

Il sied de noter qu’il y a plusieurs autres dossiers de milliers de dollar Américain qui accablent l’ancien directeur général en fuite et ses complices arrêtés  durant leurs années de gestion macabre à la tête de la  SNEL après un contrôle  de l’inspection générale des finances

 

 

 

 

James Kabwe

Nous sommes engagés pour la diffusion d'une information de qualité qui contribue au développement de la communauté congolaise