Vous pouvez nous contacter sur

ACTUALITE

RDC : 100 jours de gestion, 100 jours de relance, les Lignes Maritimes Congolaises SA entre les mains d’une équipe visionnaire.

Publié le

à

Photo: Shutterstock

Arrivée à la tête de Lignes Maritimes Congolaises sa le 16 septembre 2022, l’équipe MUKENDI a totalisé le 26 Décembre dernier, 100 jours, 100 jours de gestion et de relance de l’entreprise.

 

Au lendemain de leur prise de fonction, Monsieur Jean-Claude MUKENDI MBIYAMUENZA et Madame Gisèle MBWANSIEM MBIUNG, respectivement Directeur Général et Directeur Général Adjoint, ce duo qui patronne la Direction Générale de LMC s’est résolument mis au travail, ne ménageant aucun effort pour le redressement et la relance du géant des mers.

 

Pour ce faire, la Direction Générale s’est attelée sur l’élaboration des instruments de pilotage de l’entreprise pour l’horizon 2025, à savoir le diagnostic stratégique au 30 septembre 2022, le plan de relance 2023-2025 et le projet de contrat-programme LMC-Gouvernement congolais. Le tout avec comme vision managériale à l’horizon 2027 : « L’affirmation de LMC dans son rôle d’Armement d’Etat, de transporteur multimodal et d’instrument attitré du commerce extérieur congolais passant par mer ».



La Direction Générale de LMC a, après validation par le Conseil d'Administration du diagnostic stratégique, pris la résolution de doter l'Armement National de cet instrument de pilotage, à savoir le Plan de relance triennal (2023-2025), devant baliser l’avenir de l’Entreprise sur trois ans et ce, dans la perspective d’une diversification complète de son portefeuille d’activités avec comme pilier principal l’exploitation Maritime. LMC tient ainsi à élargir son périmètre d’intervention dans la chaine logistique afin de montrer son rayonnement au sein des entreprises du Portefeuille et solidifier son ancrage dans la desserte de la RDC à l’import tout comme à l’export.

 

En 100 jours de gestion, une nouvelle politique managériale voit le jour. En effet, depuis la mise sur pied du plan stratégique de relance triennal, des avancées notables ont été enregistrées.

 

Au nombre de ces grandes réalisations enregistrées en 100 jours de gestion, il y a lieu de citer :

 

 1* La vulgarisation de sa vision managériale

A la première réunion des Directions tenue le 05 octobre 2022, Jean-Claude MUKENDI MBIYAMUENZA transmet fidèlement sa vision aux Directeurs opérationnels, Directeurs provinciaux, aux technostructures et experts LMC, projetant l’élaboration de 3 instruments de pilotage qui sont le plan de relance 2023-2025, le diagnostic stratégique et le projet de contrat-programme.

 

2* La visite de travail au Kongo Central

 

Au Kongo-Central, le numéro 1 du géant des mers s’y est rendu pour un séjour de travail à Matadi, Boma et Moanda.

Il a participé personnellement à l’accostage et au déchargement du Navire MV AL MERKUR parti d’Anvers pour une traversée de 16 jours. Il a été également reçu par Madame le maire de Boma. Cette dernière a fait savoir au DG que la ville de Boma vit grâce aux navires LMC et a rassuré le DG de tout son soutien pour l’acquisition d’un navire en propre.

Sur place, le patron de l’Armement National a invité l’ensemble du personnel LMC à s’approprier de la nouvelle politique managériale de LMC.

 

3* La participation au rendez-vous de la Paix et de l’Unité Nationale

 

A ce sujet, le Directeur Général de LMC a répondu à l’invitation du Chef de l’Etat, Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, commandant suprême des FARDC, le mercredi 30 Novembre 2022, au Palais du peuple. Un échange d’idées fructueux où entre le Président de la République et la jeunesse congolaise ont tablé cartes sur table sur les questions d’actualité.

 

4* La revitalisation des représentations

A Anvers, le DG de LMC a, conformément à la nouvelle vision managériale, organisé des séances de travail avec l’Agent Maritime Marinvests, autour des questions relatives à l’exploitation maritime sur la Ligne Nord Continent, mais aussi sur la coopération entre les deux parties.



5* La visite à la Direction Régionale du Katanga

 

Formant ce duo à la tête de Direction Générale du géant des mers, Gisèle MBWANSIEM BIUNG, Directeur Général Adjoint, a de son côté effectué une visite de travail dans la Direction Régionale du Katanga (Lubumbashi et Kasumbalesa). A Lubumbashi, le numéro 2 de LMC a profité de son séjour pour échanger avec le Gouverneur de la province du Haut-Katanga, avec qui ils ont échangé sur l’accompagnement du gouvernorat aux activités de LMC. La numéro 2 du Géant des Mers a également mené, sous le management de JC Mukendi, des démarches à l’Assemblée Nationale pour une subvention d’équipements au Budget de l’Etat 2023 pour l’acquisition des navires en propre.

 

6* Vulgarisation de la nouvelle Convention Collective revisitée en juillet 2022

 

Dans le volet gestion administrative, là également la Direction Générale y a insufflé le vent de la réforme. Ainsi, réaménagée, la nouvelle convention collective revisitée est entrée dans sa phase de vulgarisation. Cette opération a débuté à la Direction provinciale du Kongo-Central et va se poursuivre dans les autres Directions.

7* Publication d’une nouvelle structure organique

 

  La Direction Générale a tenu à fixer la vision de sa gestion pour l’avenir de LMC en s’appuyant sur une nouvelle structure organique qui répond mieux aux ambitions contemporaines de l’entreprise.


 

8* Paiement du salaire au 24 du mois

 

Dès son installation, l’équipe dirigeante a procédé au changement de la date de paie passant du 30 de chaque mois au 24.

 

Il convient donc de dire qu’au bout de 100 jours de gestion de l’équipe MUKENDI, la société Lignes Maritimes Congolaises SA est bien lancée sur la voie de son réveil pluridimensionnel, et ce pour matérialiser et garantir la réussite de cette vision salvatrice pour son développement, et pourquoi pas contribuer ainsi significativement au Développement socio-économique du pays.

 

 La Rédaction 

Nous sommes engagés pour la diffusion d'une information de qualité qui contribue au développement de la communauté congolaise